Manucho et El-Haraby, Co meilleur buteur africain de la Super Liga espagnol

 Manucho--644x362

Très peu d'Africains jouent les premiers rôles dans le championnat espagnol de première division. L'angolais Manucho, le marocain El-Arabi et le nigérian Martins Obafemi sont à titre illustratif, les seuls joueurs à avoir marqué au moins 5 buts.

Le champion d'Espagne de la saison 2012-2013, le FC Barcelone ne comptait qu'un Africain dans ses rangs. Après le départ de Seydou Keita pour le championnat chinois, les Catalans avaient réussi lors du mercato estival de 2012 à enrôler le milieu de terrain camerounais Alexandre Song. Le neveu de Rigobert Song (ancien capitaine des Lions indomptables) n'a pas pu s'imposer dans le Onze type de Tito Vilanova. Aligné en début de saison en défense central, il ne s'est pas montré à son aise à ce poste, alors qu'au milieu de terrain la concurrence imposée par Xavi et Busquet ne lui ont pas permis de tenir sa place. Au total en 30 journées de championnat, le natif de Douala, n'aura disputé que 20 matchs de championnat en étant titulaire à 17 reprises, avec un but à son actif, soit un de moins que le ghanéen Mickael Essien qui évolue au club rival du Réal Madrid.
Essien est aussi le seul joueur africain du groupe de José Mourinho, les Meringués qui ont fini deuxièmes du championnat pourront remercier Chelsea pour le prêt de l'ancien ballon d'or africain. Utilisé à tous les postes sauf en attaque par le désormais « Happy one » alors « Spécial one », le joueur de 30 ans a toujours répondu aux attentes de son entraineur. Arrivé à la maison blanche en Janvier 2012, l'ancien Lyonnais a disputé 21 matchs de championnat en étant 19 fois titulaires. José Mourinho, le technicien portugais à fait mentir tous ceux qui pensaient, que les multiples blessures connues récemment par Essien auraient eu raison de sa carrière. C'est à juste titre que le « Bizon » est reparti à Londres avec José Mourinho.
L'autre international ghanéen qui évolue dans ce championnat espagnol, mais qui est au début de sa carrière, est Thomas Teye. Le joueur de 20 ans évolue chez le troisième du championnat, l'Athlético Madrid. Milieu de terrain de formation, il n'aura pas pu disputer le moindre match cette saison. La faute à la forte concurrence dans ce secteur de jeu du club de la ville de Madrid, imposé par les espagnols Koke, Garcia ou encore le turc Turan. Thomas Teye qui n'est passé en équipe première de l'Athlético que cette saison, devra patienter et beaucoup travailler pour gagner le temps de jeu qu'il avait avec l'équipe B des Colchoneros il y a deux ans. Le sénégalais Momar Ndoye vit la même situation que son compatriote ghanéen, le natif de Pikine au Sénégal, n'a pas pu jouer aussi de match de championnat. Passé aussi en équipe première cette saison, le probable futur attaquant des Lions de la Téranga, n'a pas pu obtenir sa chance à cause bien évidemment d'un certain Radamel Falco (28buts). La bonne nouvelle pour Ndoye, c'est le départ de Falcao pour Monaco, même s'il faudra toujours travailler pour s'imposer devant le brésilien Diego Costa et l'espagnol, Adrian.
La Réal Sociedad a réussi à s'hisser dans le Top 4 de la Primera Division, avec 66 points arrachés en 38 journées. Un bilan plutôt positif pour le club entrainé par le technicien espagnol Arrassate qui n'a pas beaucoup compté sur le défenseur algérien Liassine Cadamuro. Ce dernier n'a en effet disputé que 4 matchs de championnat avec seulement deux titularisations. A 25ans, il pourrait être amené à quitter les Bleu et Blanc.
L'autre Algérien qui pourrait aussi quitter son club la saison prochaine, c'est Sofiane Feghouli. Le milieu de terrain de Valence a confirmé tout le mal qu'on pensait de lui à Valence cette saison. L'ancien joueur de Grenoble a disputé 27 matchs de championnat dont 23 en étant titulaire et a réussi à trouver 3 fois le chemin des filets. Les « Los Naranjas » devraient avoir du mal à retenir leur milieu de terrain de 23 ans pour le compte de la prochaine saison.
Si Valence devra batailler dur pour retenir Feghouli, ce ne sera pas surement le cas pour Malaga en ce qui concerne les deux camerounais qui y évoluent. Carlos Kameni et son jeune compatriote Fabrice Olinga, tous deux internationaux camerounais, n'auront pas passé cette année, leur meilleure saison. Le premier cité a été titularisé seulement à 2 reprises et fut remplacé une fois, alors que le second a deux matchs joués à son actif. Patrice Olinga, reconnu pour être le protégé de Samuel Eto'o qui a participé financièrement à sa formation de footballeur, aura réussi à marquer un but. Le manager de Malaga, le chilien Manuel Luis Pelligrini ne comptait pas dans ses plans, les deux Lions indomptables, cette situation aura pour conséquence la perte de la place de titulaire de Kameni chez les Lions. Si Olinga devrait être prêté pour le compte de la prochaine année, Kameni qui fut champion olympique en 2000, a du souci à se faire sur son avenir chez les « Boquerones ».
Le Réal Bétis ne compte qu'un seul footballeur venu d'Afrique des ses rangs, il s'agit du nigérian Emmanuel Igiebor. Le natif d'Abuja au Nigéria qui s'est engagé avec les « Vert et Blanc » pour une période de 4 ans en 2012, a pour sa première saison, marqué 1 but en 16 matchs de championnat. Il aura été titularisé à 7 reprises par son entraineur, l'espagnol Pépé Mel. Le milieu de terrain de 22 ans, devrait avoir plus de temps de jeu la saison prochaine.
Alhassane Bangoura, lui n'a pas besoin d'attendre la saison prochaine, pour savoir qu'il est important dans le système de jeu du Rayo Vallecano. Le Guinéen, a disputé 32 matchs en première division espagnol cette saison. Seul africain du club du président Martin Presa, Bangoura a réussi à marquer 3 buts en 1771 minutes de joués. Une bonne performance pour le milieu de terrain, qui est déjà à 21 ans, un grand espoir du football guinéen. Il a déjà à son actif 7 matchs joués avec le Syli national.
Une des grosses déception parlant des performances des joueurs africains en Liga BBVA, c'est le sénégalais Papa Babacar Diawara. L'ancien joueur du Maritimo n'a réussi a marqué le moindre but en 19 rencontres de championnat disputés avec le FC Séville. Très souvent, remplaçant de l'espagnol Negredo (25buts), l'attaquant sénégalais, pas encore international avec les Lions de la Téranga, n'aura pas marqué des points chez son entraineur, Unai Eùery, cette année. Il faudra pour le natif de Dakar, revenir plus fort la saison prochaine, ou demander un prêt pour avoir du temps de jeu, puisqu'il n'a été titularisé qu'à 5 reprises.
Getafe fait partie aussi du cercle fermé des clubs de première division espagnol, ayant plus d'un joueur africain. L'algérien, Mehdi Lacen et le marocain Abdelaziz Barrada ont passé cette saison, leur deuxième année avec l'équipe première de Getafe. Mehdi Lacen a disputé 20 rencontres de championnat en étant 10 fois titualire, tandis que Barrada qui a marqué 4 buts, a été titularisé à 30 reprises sur les 32 rencontres qu'il a disputé. Si Barrada avait eu à jouer exactement 32 rencontres lors de l'exercice 2011-2012 du championnat espagnol, Lacen lui a vu son temps de jeu diminuer considérablement cette saison, puisqu'il avait joué 33 matchs la saison précédente.
Levante, 11e du championnat, a compté aussi sur deux internationaux africains. Nabil El-Zhar et Papakouli Diop, de nationalité respectivement marocaine et sénégalaise sont à créditer d'une bonne saison. Nabil El-Zhar a été remplaçant à 10 reprises et 20 fois titulaires, tandis que Papakouli a été titularisé à 32 reprises en milieu de terrain.
L'une des révélations de la CAN 2012, Wakaso Mubarak a eu aussi à passer une bonne saison en club. Transféré cette année à l'Espanyol en provenance de Villarreal, Wakaso a apporté toute l'agressivité et la ténacité qu'on lui connait au club catalan. 15 cartons jaunes, 2 rouges et 3 buts en 26 matchs joués, voilà les statistiques du milieu de terrain de 22 ans, qui est convoité par de plusieurs clubs italiens.
Alberto Mateus Contreiras Gonçalves alias Manucho, est le meilleur buteur africain de la Liga BBVA. L'Angolais a participé aux animations offensives de Valladolid cette saison, avec 8 buts marqués en 25 matchs joués. L'ancien joueur de Manchester United, devrait rester encore une saison au Réal Valladolid, malgré les offres qu'ils pourraient recevoir.
Grenade est la formation où on retrouve le plus grand nombre de joueurs africains.Six internationaux, qui jouent les premiers rôles dans cette formation qui a terminé 15e au classement général. Le camerounais Allan Nyom(35matchs) et le sénégalais Pape Diakhaté(18matchs) se sont imposés dans la défense des Rouge et Blanc ; l'Algérien Hassan Yebda (2matchs) n'aura pas connu la même réussite que son compatriote et Yacine Brahimi(27 matchs) ont été aussi incontournables en milieu de terrain tandis que le Marocain, Youssef El-Arabi (31matchs) et le nigérian Odion Ighalo (28matchs) ont marqué respectivement 8 buts et 4 buts.
Le Ghanéen Anthony Annan et le camerounais Raul Loé évoluent à Osasuna. Le club de la ville de Pamplona a frôlé la relégation et n'a surement pas compté sur le Ghanéen pour y échapper. Anthony Annan n'a en effet disputé que deux rencontres de championnat, alors que Raul Loé aura disputé 23 et marqué deux buts, dont un face au FC Barcelone le 27 janvier 2013.
Le gabonais Lévy Madinda et son club le Celta Vigo ont échappé de peu à la relégation. Premier non-relégable, il a fallu attendre les dernières journées pour échapper à un retour en division inférieure. Le natif de Libreville n'a disputé que 5 rencontres cette saison, il devra faire plus d'efforts pour s'imposer dans le schéma tactique de Luis Enrique.
Le Camerounais Charlie Took Essome et le Nigérian Kenechukwu Uchenwa n'ont pas connu la même chance que Lévy Madinda. Leur formation, Majorque a terminé 18e du championnat et a été relégué en deuxième division. Le premier n'a joué qu'un match alors que le second n'a participé à aucun match de championnat. Une saison triste pour les deux africains qui devraient vraisemblablement aller monnayer leurs talents ailleurs avec cette descente en division inférieure de leur club.
Henri Bienvenu N'Tsama est le seul africain évoluant au sein de la lanterne rouge de la Super Liga. Le camerounais n'a marqué aucun but en 9 rencontres et n’ aura n'été titularisé qu'à une reprise avec le Réal Saragosse. Venu de Fenerbahce SK lors du mercato hivernal, sa première saison en Espagne n'aura pas été positive pour lui, puisque sa formation se retrouve en deuxième division.

Bienvenu Azoma

0
0
0
s2sdefault