CAN 2017 : Giresse en danger à Bamako !

 

Les séquelles laissées par la CAN 2017 ne sont pas encore cicatrisées du moins au Mali. Les supporteurs des Aigles, sortis au premier tour, attendraient de pied ferme Alain Giresse.

Alain Giresse a été désigné par les fans des Aigles comme le principal responsable de la contre-performance du Mali au Gabon. Le Technicien français pourrait être agressé dès son arrivée à Bamako d’après le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Diarra. Ce dernier s’est exprimé au micro de nos confrères de nos confrères de FOOT01.COM : « Personne n’a interdit à Giresse de revenir au Mali. Cependant, je ne peux lui garantir sa sécurité. L’atmosphère ambiante à Bamako ne lui permet pas de circuler. En arrivant, même des bagagistes peuvent l’agresser. Je ne peux pas mettre un policier derrière lui à chaque coin de rue. Alors je lui ai demandé de patienter un peu, le temps que les gens métabolisent leur rancœur. Sauf s’il assure lui-même sa propre sécurité. Le plus simple pour nous serait que Giresse démissionne. S’il ne veut pas, il nous faut aller vers des négociations à l’amiable, en espérant qu’on va trouver un bon compromis »

Le Mali est sorti troisième de la CAN 2017. Les coéquipiers de Bissouma n’ont eu que 2 points après les trois matchs de poule derrière l’Egypte (7 points) et le Ghana (6 points).

0
0
0
s2sdefault