CAN 2017 : Les droits TV revus à la baisse !

 

C’est une des premières bonnes nouvelles de la CAN 2017, les droits de retransmission TV passent de 900 millions de FCFA à 9,3 millions de FCFA pour les pays en difficulté économique. Ce montant est aussi valable pour les pays qui ne sont pas qualifiés. Les nations qualifiées payeront beaucoup plus mais moins que ce qu’il a déboursé en 2015.

Au lieu de 900 millions de FCFA, les chaines publiques africaines débourseront 9,3 millions de FCFA pour diffuser l’intégralité des rencontres de la CAN 2017. Cette réduction intervient dans le cadre d’un accord-cadre signé entre l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) et le groupe français LAGARDERE, un des leaders mondiaux de l’édition, la production, la diffusion et la distribution de contenus audiovisuels. Le groupe LAGARDERE avait pourtant décidé, en mai 2016, de faire passer les droits de diffusion de 450 millions à 900 millions de FCFA. Plusieurs observateurs avertis estiment que le groupe TOTAL, sponsor officiel de la prochaine CAN, ne serait pas étranger à cette réduction même si rien n’a été révélé officiellement. Ce montant sera également valable pour bénéficier de la retransmission d’une dizaine de compétitions majeures de la Confédération africaine de football (Caf) sur deux ans. Toutes fois les pays qualifiés pour la CAN  payeront plus que les pays non qualifiés ou ayant des difficultés financières. Le Sénégal dont le président Macky Sall est à l’origine de cette initiative avait payé près de 852 millions de FCFA lors de la CAN 2015. La Radiotélévision Sénégalaise (RTS) déboursera cette fois ci autour de 852 millions de FCFA pour permettre aux sénégalais de suivre cette compétition à laquelle participe les lions de la Téranga.

La 31e édition de la CAN  se disputera au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017. Une compétition qu’Afrique Football vous fera vivre en intégralité.

0
0
0
s2sdefault